L’importance de l’hydratation pour la course

Quand on court, que ce soit un jogging ou une course rapide, on finit toujours par transpirer ; ce qui nous déshydrate. On est donc en droit de se demander si c’est possible de faire une course sans s’hydrater. Quelle est l’importance de l’hydratation pour la course ?

Conséquences de la déshydratation pendant la course

L’organisme humain ne fonctionne pas en cycle fermé. La quantité d’eau perdue quotidiennement doit être remplacée par un apport suffisant et régulier. Ce explique le besoin d’hydratation pendant une course. Pendant un grand effort, les pertes en eau sont importantes et la déshydratation s’installe plus vite, ce qui entraine une baisse des performances sportives. Une déshydratation mineure peut entrainer une baisse de 20% des performances sportives. Plus la déshydratation est grande plus la baisse des performances sportives sera grande.

Quand s’hydrater pendant une course ?

En générale quand l’activité physique dépasse 1 heure il faut boire. Pour ce qui est des courses d’une durée supérieure à 1h (comme les marathons) il faut s’hydrater au premier ravitaillement pour éviter tout risque de déshydratation. L’idéal serait même de boire toutes les 30 min. Il est de plus en plus recommandé de boire par petite quantités (10 à 15 ml toutes les 15 mn). Entre autres il faut également éviter de trop boire car cela pourrait également avoir un effet néfaste voir mortel dans le cas des sportifs.